Pourquoi Essena, phénomène sur Instagram, a tout abandonné

Sur Instagram, tout est magnifique. Et nous aimons ce réseau. Mais derrière ces beaux instantanés filtrés se cache souvent une réalité beaucoup moins reluisante. Il y a quelques mois, le phénomène d’Instagram, Essena O Neill, en a eu assez.

L’Australienne de 19 ans aux cheveux blonds comptait à l’époque près d’un million de suiveurs sur son compte. Chaque publication sur Instagram recevait des milliers de likes : le coup de pouce parfait pour la confiance en soi ? Pas sûr. Dans une lettre pleine d’émotion, Essena confessait que tout cela, c’est du « fake ». Et que la star adolescente ne se sentait pas aussi belle ni aussi bien dans sa peau qu’on pouvait le penser.

« Cela vous est-il déjà arrivé de vous regarder dans le miroir et d’être horrifiée par l’image que vous y avez trouvée ? Une personne que vous ne reconnaissez pas, que vous ne respectez pas. C’est ce qui m’est arrivé. Et j’en suis reconnaissante. »
(Essena O’Neill)

Essena a fait la une dans le monde entier avec sa lettre à cœur ouvert qui exprimait d’une manière manifestement douloureuse à quel point la célébrité des réseaux sociaux ou social media fame peut être amère.

Un coup d’œil derrière les écrans d’Instagram

Avant de fermer définitivement son compte Instagram, O’Neill avait supprimé sur toutes ses photos le filtre silhouette. Les hashtags #happy avaient alors été remplacés par des descriptions beaucoup plus sincères. Et cela avait même été bien accepté.

essena-oneill-man-repeller-instagrams-4

Prenons par exemple cette photo sur la plage : sans un seul gramme de graisse Instagram. Non, pour obtenir cette image parfaite, Essena (qui était alors âgée de 15 ans) avait dû endurer plus de 100 prises et poses. Et ce jour-là … Elle n’avait pas mangé. Par contre, elle avait pesté contre la photographe, sa petite sœur. Tout cela pour obtenir des validations numériques sous forme de « likes ».

ocadzy0b6wsilw5uerlemk5imgevgu4ipjk29gwfxaelrj3b7h6fez3imig0atmm

Il y a une vie au-delà d’Instagram.

Aujourd’hui, sur son site Internet Let’s be gamechangers, Essena traite de questions plus significatives de la vie. Comme des vidéos motivantes sur la beauté intérieure. Ou sur le véganisme. Mais dans tous les cas, ce site n’est plus vide ni superficiel. Avec ce nouveau site, Essena souhaite mettre les jeunes filles en garde contre les pièges de la validation virtuelle.

« Si ton bonheur dépend de ta beauté extérieure,

tu étouffes ton potentiel personnel. »

(Essena O’Neill)

Essena transpose actuellement ses expériences dans un livre: « How to be social media famous ». Une satire, en vérité. Et après cela ? Un roman de science-fiction. Essena en rêve depuis l’âge de 12 ans.

Nous allons probablement encore entendre parler de cette selfie queen à la retraite, c’est clair !

Renforcer la confiance en soi

Les jours ‘sans’, vous connaissez sûrement… Vous n’êtes pas satisfaite de ce que vous voyez dans le miroir ou de ce que reflète l’appareil photo de votre smartphone ? Imprimez cette image et surtout comparez-la à la réalité correspondante dans votre tête !

essena

« J’avais de l’acné ici, à cause des nombreuses couches de maquillage.
Je riais seulement parce que je pensais que cela me rendait belle. »

(sources: Time.com and Essenaoneill.com)

Lire aussi:

Nail biting - Mila Kunis

Ce que vous ne saviez pas sur Mila Kunis…

Elle est connue pour être une femme forte, c’est sûr. Mais Mila Kunis a aussi ses faiblesses. La star…

Lire la suite >

Nicki02

Succès assuré grâce aux conseils de Nicki Minaj

Raylex aime les femmes de pouvoir ! Les ladies qui ne se laissent pas avoir et qui croient en…

Lire la suite >